Le corten : l’acier que la rouille protège de l’oxydation… !

12 août 2022 | Informations

Le corten est tout d’abord un acier. Tous les aciers rouillent mais on utilise cette matière spécifique en décoration, en architecture, dans les jardins car sa rouille le protège et crée une patine de couleur brun-orangé incomparable.

Le Corten, simplement qu’est-ce que c’est ?

En général, on protège l’acier de la rouille. C’est pour cela qu’on le peint le plus souvent.

Normalement, la rouille n’est pas souhaitée et même évitée, car elle est synonyme de mauvais entretien, de fragilité, de saleté, de produits en fin de vie. C’est d’ailleurs pour éviter toute oxydation que certains produits sont fabriqués en acier inoxydable ou en aluminium !

Le corten est tout d’abord un acier. Tous les aciers rouillent mais on utilise cette matière spécifique en décoration, en architecture, dans les jardins, car sa rouille le protège et crée une patine de couleur brun-orangé incomparable.

Alors oui il a une composition chimique faite de ….. blablabla (vraiment, ça vous intéresse ? allez voir sa composition plus bas).

Couleur, patine, …

La couleur très spécifique du Corten est liée à la couche d’oxydation auto-protectrice qui se forme à sa surface avec le temps. Cette couche d’oxyde de métal lorsqu’elle est arrivée à maturité, est appelée patine. C’est à cause de ces termes employés qu’on appelle le Corten : acier auto patinable

Pourquoi CORTEN ?

Son nom prend son origine dans les 2 syllabes issues de l’anglais qui le compose ; COR (CORrosion resistance = résistance à la corrosion) et TEN (TENsile strength = résistance à la traction).

Sa composition (pour les plus curieux)

Pour obtenir ses propriétés anticorrosion et de résistance, les composants chimiques suivants ont été ajoutés dans sa composition chimique : 

Phosphore (P), Cuivre (Cu), Nickel (Ni), Chrome (Cr), Molybdène (Mo).

Formation de la couche de protection

Sur les aciers classiques, lorsque l’oxydation se forme, elle provoque une concentration d’oxyde à la surface qui finit par se détacher laissant champ libre à la création d’une nouvelle couche d’oxydation qui fragilise de plus en plus le métal.

C’est la raison pour laquelle le métal finit par « percer » quand il ne reste plus que les oxydes.

Pour le Corten, la formation de l’oxydation suit exactement le même processus. Grâce aux éléments chimiques spécifiques qui le compose, la couche d’oxydation est plus stable, plus adhérente et qui devient avec le temps et l’alternance des périodes sèches et humides, plus solides.

Cette couche devient une couche d’oxyde très résistante et peu perméable ce qui protège très efficacement l’acier Corten.

La patine ainsi formée, possède une couleur brun-orangé qui forme des nuances très spécifiques au Corten. La couleur n’étant pas homogène, la lumière qui se reflète dans le Corten lui confère des nuances qui l’ont rendu très populaire.

Milieux défavorables : 

Dans un environnement marin, la couche d’oxydation est perturbée dans sa formation par une trop forte concentration de produit corrosif. Cet environnement empêche la formation de la couche de protection de se stabiliser.
Le corten est donc peu utilisé en bordure de mer.

Blocage de teinte et protection :

Lors de la formation de l’oxydation, avant d’obtenir la patine finale, le Corten passe par de nombreuses nuances. Pour stopper l’oxydation et conserver le Corten dans cet état, il existe un produit du commerce dont l’application permettra de conserver ce rendu.

Ce produit très connu est du RUSTOL de chez OWATROL. Il en existe probablement d’autres, mais nous ne les connaissons pas tous.

Tous les magasins de peinture ou grande surface de bricolage vendent ce produit, vous le trouverez très facilement.

Publications récentes

Catégories